memories turn into daydream - étoile du daim









— À ne pas manquer !
— Les liens utiles
— Clan du Mois
— Clan de l'Ombre





— Météo
Alors que la saison rude des neiges est passée et que la saison des feuilles nouvelles fut intensivement pluvieuse, les félins des clans ont la chance désormais de voir le ciel resplandissant, sous un soleil flamboyant tandis qu'une pluie fine tombe la nuit, de quoi rafraîchir les nobles guerriers qui se prélassent chaque après-midi. Il faut davantage faire boire les vieux chats et les chatons, mais tout semble en paix. Enfin, ce n'est que le calme avant la tempête.

— les rps libres

→ ajouter son rp ici.
★ titre du sujet | avec nom du chat.
— les priorités

le clan du vent & le clan de l'ombre manquent de membres, n'hésitez pas à rejoindre ces clans ! (& pensez aux postes-vacants !)
— le prochain design

si jamais vous êtes intéressé pour participer à l'élaboration du prochain design de LCB, n'hésitez pas à mpotter Le Grand Cerf Blanc ou Fantôme des Astres !


Partagez

memories turn into daydream - étoile du daim

Éléments Déchaînés
Éléments Déchaînés
L'Ange d'une Étoile
Messages : 31
Date d'inscription : 05/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur
memories turn into daydream - étoile du daim Empty
MessageSujet: memories turn into daydream - étoile du daim   memories turn into daydream - étoile du daim EmptyMer 3 Juil - 0:02

memories turn into daydream
ouragan des neiges - étoile du daim ☽

and i like the way you hurt
doesn't really come,
doesn't really come,
like a suprise

Neige n'avait aucune réelle raison d'être heureux et pourtant la Joie l'accompagnait, illuminait ses pas et son visage tandis qu'il triait en chantonnant ses plantes dans sa tanière. Il s'était réveillé à l'aube d'une longue nuit sans rêves et avait observé le ciel doucement se colorer de rayons rougeâtres qui lui donnaient ce sentiment de regarder un feu dans le ciel. Et cette énergie qui s'était alors infusée doucement dans ses veines, une légère chaleur réconfortante, avait apporté la présence de la Joie dans sa journée. Et ça annonçait de belles heures devant lui parce que c'était toujours agréable quand Elle était présente, elle lui donnait envie de jouer, de se rouler dans l'herbe, et de chantonner comme il le faisait présentement.

Il finit de mettre de côté les herbes inutilisables et nota mentalement toutes celles dont il manquait, s'étirant longuement en décochant un énorme bâillement avant de sortir de sa tanière, le tas de plantes dans la gueule afin de les enterrer quelque part dans les territoires. Son visage était rayonnant et toute sa gestuelle dégageait cette joie de vivre qu'on ne voyait plus beaucoup ces derniers temps, avec le meurtre et l'exil. Il soupira en songeant que c'était bientôt la pleine lune et avec ça l'Assemblée. Mais il secoua la tête. Il refusait de laisser des pensées assombrir le ciel de son humeur, et son regard bleu parcourut le camp qui s'activait avec un beau sourire radieux qui donna un sourire à des chatons courant et jouant. Il adorait les chatons.

Il sortit alors du camp et enterra rapidement les plantes en se remémorant le nom de celles dont il devait aller chercher des réplicats pour pouvoir se parer à toute éventualité et il y alla en sautillant. La Joie était toujours bien présente dans tout son corps, dans son âme, lui donnant cette envie de rire au moindre tournant du vent, une merveilleuse énergie qui n'apparaissait pas souvent dans le contexte sombre de la Forêt. Et puis un papillon se déposa sur son museau et il se mit à le suivre, le papillon châtoyant, et il était tout émerveillé et amusé. Le papillon se posait, Neige le touchait et il s'envolait un peu plus loin, il répétait à plusieurs reprises ce manège. Puis le papillon s'envola dans le ciel très loin, hors d'atteinte, et alors Neige réalisa un petit horrible détail : il n'était plus dans le territoire du Clan de l'Ombre.

and i love you
even if i haven't meet you yet

Revenir en haut Aller en bas
Fantôme des Astres
Messages : 245
Date d'inscription : 18/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur
memories turn into daydream - étoile du daim Empty
MessageSujet: Re: memories turn into daydream - étoile du daim   memories turn into daydream - étoile du daim EmptyMer 3 Juil - 22:13

memories turn into daydream.
— étoile du daim ft. ouragan des neiges

Marcher. Se vider la tête. Oublier.
Les sorties hors du camp seul était relativement rare pour Étoile du Daim. S’il cherchait à penser à autre chose que tout ce qu’il se passe dans sa tête, il a souvent tendance à aller en patrouille avec des combattants ou des chasseurs, afin d'alerter personne concernant son état mental. Mais plus les lunes passaient, et plus il se détériorait. Il avait davantage besoin en ce moment de se retrouver seul afin de faire un point sur ses sentiments. Il cherchait aussi à éviter un peu l’activité du clan mais aussi ses proches qui, il le savait, se faisaient facilement du soucis pour lui. Fragrance de l’Edelweiss et Coeur de Lionne, ses filles, avaient toujours pris beaucoup soin de lui, qu’elles soient jeunes ou devenues de nobles guerrières. Elles avaient toujours veillé sur lui comme il avait toujours veillé sur elles. Ils compensaient ensemble le manque de Mélodie de l’Espérance, la première femelle qu’il pensait avoir aimé et la mère de ses deux magnifiques filles. Elle lui manquait encore parfois mais il avait l’impression de la retrouver en Étoile Sauvage quand elle venait s’allonger près de lui.

Son souffle régulier, la chaleur de son corps et les battements de son coeur sont comme une berceuse pour le mâle qui a souvent du mal à s’endormir. La nuit est source de conflit avec son esprit, c’est là que toutes les pensées reviennent au galop comme un cheval fougueux et viennent le déranger, empêchant les bras de Morphée de l’atteindre. Hier soir avait été l’un de ces soirs où il était incapable de s’endormir, se tournant et se retournant dans son nid avant qu’elle ne vienne se blottir tout contre lui. Elle lui avait permis de s’apaiser, de penser à autre chose. Et il était doucement tombé dans ses doux songes avant d’être réveillé au petit matin par le doux fumet d’un mulot placé juste sous son museau.
Les petites marques d’attention qui font d’eux un couple aux yeux du clan lui plaise. Il a l’impression de recevoir un peu d’attention, un peu d’amour, de quoi le mettre de bonne humeur avant que ses soucis ne le rattrape. Il avait englouti ce mulot et avait décidé de s’absenter, remarquant que les petites attentions mignonnes d’Étoile Sauvage se faisait de plus en plus fréquentes ; il avait peur, il se posait des questions. Était-elle en train de tomber amoureuse de lui, celui qui n’aime que les beaux mâles ?

Il poussa un long soupir à cette idée. Il ne supporterait pas qu’elle lui avoue qu’elle avait des sentiments pour lui. Ce serait trop. Elle savait pourtant, elle était la seule à savoir. Il continuait à marcher à pas lourds, comme pour écraser ces idées sordides. Si ça se trouve, cela n’avait rien à voir. Ses pensées filèrent lorsque son attention fut capturée par la merveilleuse image d’un guérisseur à la poursuite d’un jeune papillon maquillé de couleurs châtoyantes. Un petit sourire s’installa sur le visage du meneur qui continuait de regarder Ouragan des Neiges, le soigneur du Clan de l’Ombre, pourchasser un papillon comme un grand chaton, jusqu’à ce qu’il déboule sur le Chemin du Tonnerre et que sa proie s’envole haut dans le ciel. Le regard des deux mâles se croisa puis un bruit gronda, venant de la gauche. Les petits gravillons de l’asphalte commençaient à être secoués et le danger fusa dans la tête du meneur. Ses poils s’hérissèrent et ni une, ni deux, pas le temps d’échanger un nouveau regard horrifié qu’il s’était mis à courir aussi vite qu’il le pouvait, comme jamais il n’avait réussi — peut-être était-ce l’adrénaline ? — il se jeta sur le guérisseur, lui évitant de une morte certaine, écrasé par un monstre. Le souffle chaud de cette chose semblait être encore sur le pelage roux du grand mâle mais visiblement, ils étaient hors de danger désormais.

Étoile du Daim s’ébroua tandis que son palpitant battait à mille à l’heure dans sa poitrine. Il le sentait même jusque dans ses tempes. Peu à peu, il tentait de se calmer mais ses poils ne voulaient pas redescendre, à croire qu’il n’allait pas se remettre de ce sauvetage. « — Pense à faire un peu plus attention la prochaine fois, je voudrais pas te voir finir sous un monstre. » lui dit-il en souriant. La Joie s’était désormais éprise du Daim comme elle s’était éprise de la Neige.


☽☽☽

Revenir en haut Aller en bas
Éléments Déchaînés
Éléments Déchaînés
L'Ange d'une Étoile
Messages : 31
Date d'inscription : 05/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur
memories turn into daydream - étoile du daim Empty
MessageSujet: Re: memories turn into daydream - étoile du daim   memories turn into daydream - étoile du daim EmptyJeu 4 Juil - 0:16

memories turn into daydream
ouragan des neiges - étoile du daim ☽

Si facilement distrait, si facilement ailleurs, dans un monde qu'il venait à se créer, un endroit où son esprit se réfugie pour faire face aux cruautés de cette réalité. Un refuge où les papillons étaient beaux, magnifiques, où les papillons oranges étaient des fragments du Feu de son esprit. Et les autres, des Messagers de la fin du monde qu'il fallait tuer. Il s'était spécialisé dans cette tuerie en étant chaton, rejeté par sa mère qui ne voyait en lui qu'un être trop imaginatif et capricieux cherchant à faire son intéressant. Oui, sa mère ne l'avait jamais compris, mais lui avait su. Il avait su que la fin du monde n'était pas très loin, que les étoiles en étaient les investigatrices et qu'elles parlaient aux arbres hauts pendant la nuit, et que les papillons étaient leurs messagers. Sauf ceux de feu. Ceux de feu devaient être préservés, ils combattaient la fin du monde.

Mais ce n'était pas le sujet, ce n'était pas le sujet non. Le sujet était le papillon qui s'envolait dans le ciel maintenant et son regard bleu qui le suivait dans cette étendue qui devenait céleste une fois la nuit tombée. Ce papillon qui était dès à présent impossible à atteindre bien qu'il aurait désirer essayer. Après des lunes de chasse de papillons, il en avait bien conscience. Néanmoins, il n'était pas touché, il n'était pas atteint, la Joie restait bien présente, à rendre ses pupilles étincelantes sans la moindre raison apparente tandis qu'il était retombé sur ses pattes après un léger saut souple et bien calculé. Son sourire était radieux, immense, son sourire ne le quittait pas.

C'est à ce moment précis qu'il avait réalisé son erreur, l'odeur puante qui se mêlait à celle du Vent, et sa tête se tourna du coup de l'effluve du Clan adverse, croisant brièvement un regard sans avoir le temps de reconnaître à qui celui-ci apparaissait qu'un bruit sourd se fit entendre et que la terre se mit à trembler sous ses pattes. La Joie s'effaçait au profit du Danger qui resserrait ses griffes autour de la gorge de Neige qui s'était figé sous la surprise et la frayeur, incapable du moindre mouvement. Et tout sembla se dérouler si rapidement qu'il n'eût pas le temps de comprendre un seul événement qu'il se retrouvait plus loin, après avoir été heurté par un autre félin et il se retrouvait sur le bas côté du Chemin du Tonnerre.

Le guérisseur du Clan de l'Ombre se releva en s'ébrouant, et prit quelques secondes avant de se tourner vers son sauveur, le choc s'imposant dans son esprit. Lorsqu'il le fit, il reconnut sans la moindre difficulté Étoile du Daim qui sourait en lui lançant une petite pique taquine qui chassa le choc et le Danger pour ramener la Joie et refait étinceller ce regard azur. Il se donna quelques coups de langue sur ce pelage noir qui avait eu de la poussière dessus et reporta son attention sur l'un des meneurs du Vent, souriant également. Ses moustaches remuèrent avec amusement.

« C'est la faute du papillon ! Pas la mienne nah ! » 

On aurait presque dit un chaton pris en faute et un petit rire le secoua.

« Plus sérieusement, merci. Je n'ai pas spécialement envie de finir sous un monstre moi non plus. »

Revenir en haut Aller en bas
Fantôme des Astres
Messages : 245
Date d'inscription : 18/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur
memories turn into daydream - étoile du daim Empty
MessageSujet: Re: memories turn into daydream - étoile du daim   memories turn into daydream - étoile du daim EmptySam 6 Juil - 11:48

memories turn into daydream.
— étoile du daim ft. ouragan des neiges

La fascination de ce monde merveilleux, la beauté de la saison où le soleil allait se coucher plus tard qu’à son habitude, coulant doucement à l’horizon, comme appelant à l’aide chaque fois qu’il laissait la place à la lune, il ne voulait pas s’en aller le soleil, mais il finissait par le faire quand même, éteignant la lumière flamboyante qui éclairait la forêt de CerfBlanc. Il laissait l’obscurité envahir le monde de sa noirceur, mais il refusait que le monde soit dans une nuit totale sans la moindre lumière. Non, il avait exigé de la lune d’émettre une petite lumière, accompagnée des étoiles afin de guider le soir les âmes en cavale, les âmes perdues qui cherchent leur chemin. Elle n’était certes pas aussi lumineuse que pouvait l’être son contraire, mais il avait veillé à ce que tout aille comme il le fallait pendant son absence.

Elle avait apporté le rêve et le cauchemar, elle avait envahi l’esprit des chats endormis puis elle avait laissé sa place, elle avait laissé la lumière resplendir de nouveau afin qu’elle continue de guider les félins encore désemparés, à la recherche du sentier de leur destin. Le chemin d’Étoile du Daim l’avait guidé jusqu’au Chemin du Tonnerre, sans savoir pourquoi. Le destin semblait avoir décidé que ce jour, il serait au bon endroit au bon moment, que les lunes de souffrance sans fin avaient enfin été mises de côté pour laisser place à la splendeur du monde que l’esprit du mâle roux foncé ne parvenait pas à avoir. Il n’avait pas un esprit assez imaginatif, assez créatif pour faire de ce monde une fantaisie de ses rêveries. Il devait se contenter de ce monde cruel qu’il avait toujours vu, qui a été bâti par les autres félins et il doit subir cette cruauté chaque jour sans oublier un but inatteignable.

Le destin pourtant avait choisi de le rapprocher de ce but, le guidant jusqu’ici, là où le guérisseur du Clan de l’Ombre jouait avec un papillon. Là où il venait de lui sauver la vie, de le sauver d’une mort certaine sous un monstre, parce que Ouragan des Neiges n’avait pas les pattes sur Terre, parce qu’il rêvait bien trop, qu’il ne semblait pas en pleine conscience de la dangerosité de ce monde, inconscient comme un chaton, un chaton qui s’amuse à essayer d’attraper un papillon qui s’envole loin, un grand félin qui a les mots d’un chaton lorsqu’il parle parfois, des mots mignons pour rejeter la faute de ce papillon de feu qui avait fui juste au dessus du Chemin du Tonnerre, à croire que lui aussi avait guidé les pas du mâle noir jusqu’ici, à croire que le destin voulait qu’ils se rencontrent ainsi.

Étoile du Daim avait eu peur mais n’avait pas hésité une seule seconde. Et pour ne pas avoir fini sous un monstre, le félin de l’Ombre l’en remerciait. Leurs petits rires se confondaient, leurs yeux se croisèrent à nouveau et c’est à ce moment que le mâle du Vent se perdit dans le bleu de ses yeux, un bleu très clair, un bleu qui tournait presque au gris, se distinguant alors du vert forêt des yeux du meneur. Si un temps de silence avait été marqué, personne ne semblait l’avoir remarqué et pourtant, une légère gêne s’était installée.

« — Qu’est-ce que tu viens faire par ici, pourquoi chasser ce papillon jusqu’au Chemin du Tonnerre ? »

☽☽☽

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

memories turn into daydream - étoile du daim Empty
MessageSujet: Re: memories turn into daydream - étoile du daim   memories turn into daydream - étoile du daim Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
memories turn into daydream - étoile du daim
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes de CerfBlanc :: Les Contrées de CerfBlanc :: Clan de l'Ombre :: Le Chemin du Tonnerre-
Sauter vers: