— À ne pas manquer !
— Les liens utiles
— Clan du Mois
— Nom du Clan





— Météo
Doucement, le soleil semble se coucher de plus en plus tard.Les arbres se dénudent petit à petit de leurs feuilles, et les guerriers marchent désormais sur un tapis de feuilles brunes et crissantes.Les nuits se relongent, les journées se raccourcissent. C'est une nouvelle saison dans ce monde. Une de plus, une de mois. qu'est-ce que ça change après tout.

— les rps libres

→ ajouter son rp ici.
★ titre du sujet | avec nom du chat.
— les priorités

le clan du vent & le clan de l'ombre manquent de membres, n'hésitez pas à rejoindre ces clans ! (& pensez aux postes-vacants !)
— le prochain design

si jamais vous êtes intéressé pour participer à l'élaboration du prochain design de LCB, n'hésitez pas à mpotter Le Grand Cerf Blanc ou Fantôme des Astres !


Partagez | 

life can't be without revenge

As de Trèfle
As de Trèfle
mad spirit for a funny life
Messages : 106
Date d'inscription : 20/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: life can't be without revenge   Jeu 29 Nov - 11:42

illusion des galaxies x nymphe des eaux.

U
n vent froid cinglait le camp ce matin-là. Les reines, ainsi que le peu d'anciens du Clan de la Rivière, s'étaient réfugié au chaud dans leurs tanières. Les guerriers ne chômaient pas cependant: comme chaque matin, Illusion des Galaxies avait formé les patrouilles et chaque chat avait une tâche à accomplir. Seul le matou gris demeurait dans le camp, désert à présent, s'assurant une dernière fois qu'il ne restait plus personne dans les tanières.
Par ce temps, Lusion n'avait pas vraiment envie de chasser ni même de patrouiller. Il avait encore passé une mauvaise nuit et ses pattes étaient lourdes de fatigue. Pourtant, il se devait de quitter le camp. Etoile d’Ébène était resté dans son antre et semblait de très mauvaise humeur, pour une raison inconnue: mieux valait ne pas rester dans les parages. Aux cris furieux qui semblaient provenir de la tanière du meneur, qui parvenaient aux oreilles d'Illusion des Galaxies malgré le vent, le lieutenant cru deviner qu'il s'entretenait avec une femelle du harem. Pas ses affaires: il n'avait plus rien à faire ici et, de toute façon, l'ambiance était pesante.
Le large matou quitta donc le camp, s'exposant aux vents furieux qui balayaient la plaine. Son épais pelage le protégeait et son corps robuste lui permettait de lutter contre le vent sans ciller. Malgré tout, Lusion préféra se mettre à couvert et gagna rapidement le nord du territoire, partant se réfugier sous les bouleaux de l'unique bois du Clan de la Rivière. La mine sombre, il se laissa tomber sous un buisson et se roula en boule. Il ferma les yeux, pourtant incapable de s'endormir à cause du grincement des branches.
Il se sentait si las.

☽☽☽

Revenir en haut Aller en bas
Nymphe des Eaux
Nymphe des Eaux
♛ say I love you
Messages : 15
Date d'inscription : 20/07/2018
Age : 15

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: life can't be without revenge   Sam 1 Déc - 21:38


life can't be without revenge. avec Nymphe des Eaux & Illusion des Galaxies +



«... Je suis LIBRE Étoile d'Ébène ! LIBRE ! Je t'ai dis que je refusai, laisse moi bordel ! »

Le coup était parti. Aussi vif que puissant. Deux traces du passage des griffes sur sa peau brillèrent d'une lueur dangereusement écarlate. Le regard glacial, Nymphe des Eaux n'osa rien dire de plus. Baissant la tête, elle se mordit l'intérieur de la joue, en fronçant le museau de frustration. Retenant un sanglot d'humiliation, elle ravala ses larmes pour exécuter son travail. D'habitude, cela lui procurait du plaisir, elle aimait, elle attendait presque ça. Mais, à cet instant, la douleur l'a traversé, elle haïssait le sentir près d'elle, elle détestait l'arôme qu'il dégageait et elle avait simplement envie de vomir son copieux repas matinal. L'affaire finie, le cruel meneur l'a jeta hors de son antre, comme on balancerait une chaussette trouée. Elle ne s'était jamais sentie aussi mal. De nature optimiste et joyeux, on ne voyait à présent plus aucun sentiment positif sur sa belle trogne. Pleine de colère et de honte, elle n'adressa la parole à quiconque, elle se réfugiait dans son coin, sans pour autant laisser couler une seule larme. La marque du passage du noiraud sur son visage la piquait. Elle savait qu'elle devrait aller consulter le guérisseur, mais l'envie et le courage n'y était pas. Alors, elle se leva, sortit du camp, tête basse et se dit que peut-être elle réussirait à faire croire qu'elle s'était écorchée à un buisson de ronces...

Plongeant droit vers l'unique forêt dont était vêtu les terres du Clan de la Rivière, elle ne levait la tête que pour s'assurer du chemin qu'elle empruntait. Quelques rongeurs firent bien évidement leur apparition, mais elle ne prit la peine pour aucun d'eux de courir. Elle traînait les pattes, elle sentait que son corps était aussi lourd qu'un arbre. Finalement, elle se blottit lentement dans le creux d'un arbre et fini par lâcher toutes ses émotions, se libérant de son poids. Elle pleura comme elle n'avait jamais pleuré auparavant. Elle pleurait de rage, elle sanglotait de honte et elle frémissait de froid. Nymphe des Eaux semblait être une autre personne, car personne ne pourrait la reconnaître en la voyant dans un tel état de détresse. Quelques minutes après, elle se souleva, les yeux rouges et gonflés, elle reniflait comme un enfant. Puis, d'un coup, en songeant à la scène qui s'était déroulée, elle vomit, étalant son repas dans un trou. Le goût âcre l'a fit miaulé de dégoût... Elle fini par se ressaisir et contemplant le désastre, tourna le dos au liquide hideux. Longeant une longue rangée de buissons, elle aperçu au loin une silhouette familière couchée parmi la végétation. Déglutissant difficilement, elle s'approcha, renifla une nouvelle fois, ravala un sanglot, et en apercevant le visage de son lieutenant, elle laissa quelques larmes solitaires s'aventurer sur ses joues humides :

« I-illusion des Galaxies, d-désolé de t'avoir dérangé, j-je m'en vais... »

S'apprêtant à faire marche arrière, elle priait de toute son âme pour qu'il l'arrête. Elle priait pour qu'il l'aide. Mais, une méfiance inconnue s'éleva en elle. Et s'il n'était pas mieux que son chef ? Et s'ils étaient les mêmes ? Cependant, son mal de tête l'empêcha de penser clairement, elle devait se calmer, et rapidement.
Illusion des Galaxies ne devait absolument pas être au courant de ce qu'il s'est passé ce matin. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
As de Trèfle
As de Trèfle
mad spirit for a funny life
Messages : 106
Date d'inscription : 20/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: life can't be without revenge   Dim 2 Déc - 19:17

O
n dit qu'un chat privé de vue se repose sur ses autres sens, et peut ainsi acquérir une ouïe ou un odorat plus développé. C'est ainsi que, les yeux clos, Illusion des Galaxies se laissait gagner par les bruits alentours. Le cri rageur du vent, les arbres grinçant sous les rafales, les murmures des herbes se pliant sous la brise. En se concentrant et en faisant abstraction des éléments déchaînés, le mâle put même entendre les cris lointains de quelques camarades, qui passaient sûrement à l'orée du bois.
Ses oreilles frétillèrent soudain en percevant ce qui ressemblait à un sanglot, bien plus proche cette fois. Les yeux bleus du matou s'ouvrirent et le monde qui l'entourait se reconnecta à sa vision. Lusion releva la tête, aux aguets; cette voix ne lui était pas inconnue, même s'il n'avait pas l'habitude qu'elle soit teintée d'une telle détresse. Le lieutenant demeura pourtant immobile, devinant aux sons de pas que la femelle se dirigeait tout droit vers lui. Allongé près de son buisson, tel un lion tapit dans les hautes herbes qui attendait sa proie, il vit bientôt apparaître la silhouette pâle de Nymphe des Eaux. Ses joues étaient baignées de larmes. Elle s'excusa en l'apercevant, s'apprêtant à faire demi-tour. Alors seulement le colosse se leva, se dressant sur ses pattes grises et solides. Il était impassible, comme à son habitude. Le chagrin de la femelle ne le concernait pas. Cependant, son regard s'obscurcit à la vue des traces de griffes, encore fraîches, sur le visage de la minette. Une rage sourde monta en lui, un cri de colère menaça de lui échapper, ses griffes le démangèrent. Mais le lieutenant n'en montra rien, tressaillant à peine en fixant avec insistance la blessure, dont la couleur pourpre tranchait avec le pelage immaculé de Nymphe des Eaux.
Une seule personne avait put lui infliger ça.
— Attends. Tu ne me déranges pas.
Une pointe de douceur fut perceptible dans sa voix habituellement ferme et autoritaire. Il rejoignit la femelle en quelques pas, la contournant pour se mettre en travers de son chemin et l'empêcher de partir.
— As-tu été voir le guérisseur ?
Pas de "que s'est t-il passé", ni même de "est-ce que ça va". Illusion des Galaxies connaissait déjà la réponse. Il était facile de savoir qui était l'auteur des sillons rouges dans sa peau. Il était facile de savoir si elle allait bien, il suffisait de voir l'air désemparé sur son visage.
Mais Lusion n'était pas doué pour consoler les âmes en peine. Lui qui aimait que tout soit sous son contrôle, ce genre de situation lui échappait et il détestait cette sensation.

☽☽☽

Revenir en haut Aller en bas
Nymphe des Eaux
Nymphe des Eaux
♛ say I love you
Messages : 15
Date d'inscription : 20/07/2018
Age : 15

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: life can't be without revenge   Dim 27 Jan - 15:27


life can't be without revenge. avec Nymphe des Eaux & Illusion des Galaxies +



Posant son regard électrique sur le mâle, elle restait stoïque. Ses muscles étaient bandés, prêts à agir s'il tentait quoi que ce sois. Ce n'était pas normal d'avoir cette méfiance envers les félins de son clan, elle en a conscience... Nymphe des Eaux le fixa et le peu d'hostilité qui lui restait s'évanouie suite aux paroles de son lieutenant. Il ne semblait pas être du même genre que son supérieur. Mais alors, pourquoi n'intervenait-il pas ? Idiote, songea-t-elle. Il ne peut rien dire car il finirait comme tous les ennemis du chef. Exécuté et oublié. Soufflant longuement, la femelle baissa les oreilles, frêle et fragile. Elle avait le souffle court, toujours sous le choque. Son regard scruta avec maladresse le corps puissant d'Illusion des Galaxies. Il semblait si fort, si vaillant. Ses hautes épaules, ses yeux fermes mais plein de tendresse et son pelage d'une douceur surprenante. Il était un paradoxe à lui même, et elle s'en rendait déjà compte. La belle toucha du bout de la patte sa plaie qui saignait encore un peu puis, la reposant sur le sol, elle afficha un sourire qui ne s'alliait pas du tout à son esprit tourmenté. Ses yeux réclamaient de l'aide, mais sa voix disait le contraire, bien triste réalité. Elle venait de réalisé pour la première fois qu'Étoile Ébène la privait de sa liberté, et ça l'effrayait au plus haut point. Sa queue balayait le sol avec fureur. La colère vient prêter main forte à la tristesse, pour enfin agir. Nymphe des Eaux souffla, en combat intérieur avec elle même. L'une, saine et pure, réclamait sa liberté et voulait s'enfuir. L'autre, sournoise et ivre de justice ne voulait que faire regretter cet acte, qu'importe les conséquences. Mais aucune des deux ne réussissaient à convaincre la maîtresse du corps. Elle ne voulait pas agir, ça risquerait d'aggraver son cas et il est hors de question de risquer sa vie, cependant elle ne pouvait pas rester là sans rien faire en se contentant d'accepter. C'était impossible ! Pesant ses mots, elle continua de couturer ce rictus gênée sur son visage et lui répondit :

« Je comptais aller le voir dès maintenant, ne t'en fais pas c'est superficiel. »

Un brin de mensonge bercé d'hypocrisie. Voulait-elle faire croire qu'elle était forte et n'avait pas peur ? Si oui, cette image est détruite d'avance car les larmes encore mouillées sur ses joues disent le contraire. Sa trogne se referma. Dans tous les cas, il avait déjà dû deviner qui l'avait mit dans cette état, elle n'a pas besoin de se cacher et son ennemi ne le fera pas non plus.

« Il y a eu pire que moi. Je m'en sors plutôt bien finalement... »
Ricana-t-elle, faussement.

Osait-elle vraiment rendre la chose moins grave qu'elle ne l'est ? Il n'y croira jamais ! Elle ne disait pas que c'était le chef qui lui avait infligé, mais elle le sous-entendait largement. Ses épaules se soulevaient durement et elle se leva, titillant le sol de ses griffes.

« Merci Illusion des Galaxies. Tu es bien plus doux que tu ne le laisses croire... »

Passant à côté de lui, elle espérait de tout son petit coeur fait d'innocence qu'il l'arrête et l'empêche de rentrer. Elle huma délicieusement son odeur, malgré l'effluve de bouleaux qui s'émanait du lieu, il avait cette saveur toute particulière à laquelle elle ne saurait donner un nom. Mais, elle se stoppa. Elle étouffa un sanglot malheureusement audible et lui demanda, la voix tremblante :

« Q-qu'est-ce-que je dois faire ? Est-ce-que je dois rentrer ? Ou est-ce-que je dois faire mes adieux avant de rentrer ? »

Un sourire ironique sur le visage, elle pleurait encore. Elle n'attendait pas une réelle réponse. Ou peut-être que si. Un geste, des paroles, une odeur. Tout lui allait, tant que quelque chose pouvait combler le vide qu'elle ressentait au creux du ventre. Tant qu'elle pouvait, ne serait-ce qu'un instant, ne pas se sentir sale. Juste un instant, avec lui.
kyro. 017 ldd
Revenir en haut Aller en bas
As de Trèfle
As de Trèfle
mad spirit for a funny life
Messages : 106
Date d'inscription : 20/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: life can't be without revenge   Dim 27 Jan - 21:00

L
a fierté de Nymphe des Eaux semblait prendre le dessus: la femelle au poil blanc tenta de reprendre le contrôle d'elle-même. Elle cessa de sangloter, même si ses joues encore humides trahissaient sa peine. Mais tout ça, Lusion s'en fichait. Il se fichait de voir les autres dans leurs états les moins glorieux, dans une situation ridicule, un moment de faiblesse -tout ça lui importait peu. Il s'était construit, au fil des ans, une carapace que nul sentiment extérieur ne pouvait percer. Il était comme un roc au milieu de la lande: peu importe la direction que prenait le vent, peu importe sa force, il restait là, dressé et immobile, bravant chaque tempête de son air imperturbable. La détresse de Nymphe des Eaux n'était qu'un courant d'air parmi tant d'autres, qui le touchait, certes, mais qui ne pouvait le faire chanceler. Tout ça n'était pas ses affaires.
Alors pourquoi ressentait-il le devoir de consoler la femelle ? Il n'était pas son père, ni son frère, ni même son ami. Ce n'était qu'une guerrière parmi tant d'autres. Qu'une esclave d'Etoile d’Ébène parmi tant d'autres -même s'il se haïssait pour penser cela, c'était pourtant la vérité.

Sur son visage s'était dessiné un rictus gêné. Elle lui promit d'aller voir le guérisseur, qui énoncé ainsi semblait plus des paroles en l'air qu'une réelle intention. Le lieutenant espérait qu'elle le ferait vraiment; soigner les plaies du corps aidait parfois à soigner celles du cœur.
Le visage d'Illusion des Galaxies se referma. Evidemment, il y avait toujours pire. Mais la chatte au poil immaculé semblait prendre ça avec une étrange dérision. Était-ce un moyen comme un autre de se rassurer elle-même, ou était-elle réellement stupide ? Ces choses-là n'étaient pas à prendre à la légère, quand bien même personne ne pouvait rien y faire.
Le gros mâle laissa échapper un grognement sec lorsqu'elle passa à côté de lui: il n'était pas doux. Il espérait simplement arranger les choses. Qu'importe l'avis qu'elle avait de lui, son objectif n'était pas de se faire aimer. Alors qu'il hésitait à retenir Nymphe des Eaux, puis qu'il s'écartait finalement pour la laisser passer, cette dernière s'arrêta net et laissa échapper un sanglot. La voix tremblante, elle lui demanda ce qu'elle devait faire. Elle semblait perdue et, tout au fond de lui, Illusion des Galaxies sentit une légère pointe de pitié le traverser. Son air faussement assuré, brouillé par les larmes, lui rappelait la détresse de Nuage de la Cascade, bien des années auparavant. Cette détresse qu'elle essayait tant de lui cacher à l'époque, et qui avait fini par causer sa perte.

Alors, avec un manque d'assurance qui ne lui correspondait pas, Illusion des Galaxies se rapprocha furtivement de la guerrière. Il posa délicatement l'une de ses grosses pattes sombres sur son épaule. Consoler les autres dépassait de loin ses compétences, mais il ne perdait rien à essayer.
— Ne sois pas si défaitiste. Je te sais courageuse, tu es largement capable de surmonter tout cela.
Un jour sans doute, elle aurait l'occasion de se venger. De tout ce qu'Etoile d’Ébène lui avait infligé, de toute cette politique qui n'avait aucun sens. Lusion l'espérait du fond du coeur, mais c'était quelque chose qu'il ne pourrait jamais lui dire.

☽☽☽

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: life can't be without revenge   

Revenir en haut Aller en bas
 
life can't be without revenge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes de CerfBlanc :: Les Contrées de CerfBlanc :: Clan de la Rivière :: La Forêt de Bouleaux-
Sauter vers: