— À ne pas manquer !
— Les liens utiles
— Clan du Mois
— Nom du Clan





— Météo
Cela fait un moment désormais que le soleil est levé très tôt le matin.L'astre flamboyant se couche très tard aussi. Les nuits sont courtes et les journées sont longues, mais personne ne se plaint du beau temps.Les cieux sont souvent dégagés, néanmoins, la chaleur est pesante, à force. Le vent, peu présent.Mais parfois pourtant, de gros orages éclatent.
— Statut des effectifs
Clan du Tonnerre
— Ouvert
Clan de la Rivière
— Fermé
Clan du Vent
— Prioritaire
Clan de l'Ombre
— Prioritaire
Solit. et Domes.
— À éviter

Légendes de CerfBlanc
« We all are living in a dream
But life ain’t what it seems
Oh everything’s a mess
And all these sorrows I have seen
They lead me to believe
That everything’s a mess »

— les rps libres

→ ajouter son rp ici.
★ titre du sujet | avec nom du chat.
— soirée chatbox

une soirée chatbox est prévue pour le septembre, d'autres informations arriveront bientôt !
— les priorités

fermeture du clan de la rivière ! le clan du vent & le clan de l'ombre manquent de membres, n'hésitez pas à rejoindre ces clans ! (& penser aux postes-vacants !)
— le prochain design

si jamais vous êtes intéressé pour participer à l'élaboration du prochain design de LCB, n'hésitez pas à mpotter Le Grand Cerf Blanc ou Fantôme des Astres !


Partagez | 

maybe we are all slaves.

As de Trèfle

avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 20/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: maybe we are all slaves.   Mar 4 Sep - 21:17

illusion des galaxies x éléments déchaînés.

M
oins d'une lune s'était écoulée depuis qu'Illusion des Galaxies avait été nommé lieutenant par Étoile d’Ébène. A peine quelques semaines; deux, pour être précis. Deux semaines que le matou gris était à ce poste et il accomplissait déjà ses tâches d'une patte de fer. Désormais, c'était comme s'il était lieutenant depuis toujours. Il fallait dire que le grand guerrier avait toujours eu ce charisme, cette autorité naturelle qui incitait les autres à se plier et à obéir: à peine guerrier, il s'était retrouvé haut dans la hiérarchie et le meneur de l'époque, ayant vite repéré ses talents d'organisateur, lui avait même attribué quelques tâches et missions. Mais maintenant, Illusion des Galaxies n'était plus seulement l'un des guerriers les plus influents du Clan. Il était plus que ça. Il n'avait jamais été si proche du pouvoir.
Si la vie d'Illusion des Galaxies avait changé, rien n'avait bougé dans le Clan de la Rivière. Les guerriers continuaient d'effectuer leurs tâches, un nouveau manquait à l'appel de temps à autres. Lusion se disait que ceux qui avaient disparu du jour au lendemain étaient partis. Il préférait penser ça, mais il savait bien que ça n'était pas vrai; certains étaient partis, certes, mais d'autres n'étaient plus. Les mercenaires faisaient bien leur travail.
Étoile d’Ébène ne lui avait jamais proposé d'être mercenaire, à son plus grand soulagement. Le mâle noir avait sans doute compris que Lusion n'était pas fait pour agir dans l'ombre, mais plutôt pour être jeté au cœur de l'action. Ça lui convenait. C'était toujours mieux que de se salir les pattes en participants aux crimes de ses propres camarades, ceux avec qui il avait un jour pêché et patrouillé.

Le soleil se levait sur le camp et les chats émergeaient de leur nid. Lusion traînait les pattes dans la tanière des guerriers, les épaules voutées; la nuit avait encore été agitée pour lui. Cela faisait longtemps qu'il ne dormait plus quand la lune était levée; il était devenu insomniaque à partir du moment ou sa vie avait commencé à virer au désastre, à partir du moment ou elle avait disparue. Son premier drame. Il ne savait pas, à l'époque, qu'il ne s’agissait que du début d'une longue suite.
Mais la fatigue ne se lisait pas sur son visage, passant plutôt pour un ennui profond, comme s'il était déjà las d'avance de la journée. Néanmoins, il avait du travail. Il posa un regard circulaire sur le camp, choisissant au hasard les chats qui passaient devant lui. Ceux qu'il n’appellerait pas auraient le mérite de prendre leur temps pour se réveiller.
— Nymphe des Eaux, Esprit du Tigre, Épine de Rose, partez pêcher dès maintenant pour renflouer le tas de gibier avant ce midi. Dépêchez-vous de manger. Je pars renouveler le marquage du Clan du Tonnerre; Fleur de Lotus et Éléments Déchaînés, vous m'accompagnez.
Il était trop tard lorsqu'il réalisa qui il avait appelé; le nom avait déjà franchit ses lèvres. Décidément, la fatigue ne lui rendait pas service...

Illusion des Galaxies grignota distraitement un poisson prit sans grande attention sur le tas de gibier, qui diminuait à vue d’œil maintenant que les guerriers affamés étaient tous réveillés. Il fit signe à la guerrière rousse et au mercenaire noir qui devaient l'accompagner; l'imposant matou prit la tête de la troupe et quitta le camp. Au moins, il s'était assigné dans une activité tranquille, qui l'aiderait à sortir doucement du brouillard. Les deux chats de sa patrouille étaient plutôt silencieux, c'était une bonne chose.
Enfin, c'est ce qu'il se forçait à se dire. La présence d’Éléments Déchaînés lui hérissait le poil, même s'il n'en montrait rien. Triste ou heureux, Lusion était toujours ce colosse au visage impassible et à l'expression imperceptible. Mais il était tendu, terriblement tendu même. C'était bête; le grand, le fort Lusion, le courageux lieutenant, le géant au visage de marbre, se retrouvait mal à l'aise en présence d'un mercenaire, alors même qu'ils étaient censé être du même camp. Malgré ses efforts, le guerrier gris ne pouvait s'empêcher d'imaginer les pattes sombres du guerrier à ses côtés tachées de sang. Qu'avait-il fait ? Combien d'innocents avait-il tué ? Et tout ça... Tout ça pour quoi ?
Lusion avait un sens aigu de la justice. Mais il ne savait pas s'il devait en vouloir le plus à Étoile d’Ébène, le tyran qui donnait les ordres, ou aux mercenaires, les esclaves qui les exécutaient à la lettre.

Il s'arrêta lorsque la rivière fut en vue, émergeant de ses pensées noires, et attendit un instant ses compagnons, qu'il avait distancé sans le vouloir avec ses pas de géant pressé. Lorsqu'ils furent à ses côtés, il traversa la rivière grâce au gué et fut bientôt sur la rive opposé, la rive du Clan du Tonnerre. Il tourna son museau vers les Rochers du Soleil; se dire qu'ils étaient à eux lui paraissait encore étrange. Tant de sang avait coulé pour ces maudits rochers, alors qu'ils n'en valaient pas la peine. Le matou aux larges épaules se tourna vers le reste de la patrouille, toujours impassible.
— C'est parti, renouvelons le marquage.
Revenir en haut Aller en bas
 
maybe we are all slaves.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes de CerfBlanc :: Les Contrées de CerfBlanc :: Clan de la Rivière :: Les Rochers du Soleil-
Sauter vers: