— À ne pas manquer !
— Les liens utiles
— Clan du Mois
— Nom du Clan





— Météo
Cela fait un moment désormais que le soleil est levé très tôt le matin.L'astre flamboyant se couche très tard aussi. Les nuits sont courtes et les journées sont longues, mais personne ne se plaint du beau temps.Les cieux sont souvent dégagés, néanmoins, la chaleur est pesante, à force. Le vent, peu présent.Mais parfois pourtant, de gros orages éclatent.
— Statut des effectifs
Clan du Tonnerre
— Ouvert
Clan de la Rivière
— Fermé
Clan du Vent
— Prioritaire
Clan de l'Ombre
— Prioritaire
Solit. et Domes.
— À éviter

Légendes de CerfBlanc
« We all are living in a dream
But life ain’t what it seems
Oh everything’s a mess
And all these sorrows I have seen
They lead me to believe
That everything’s a mess »

— les rps libres

→ ajouter son rp ici.
★ titre du sujet | avec nom du chat.
— soirée chatbox

une soirée chatbox est prévue pour le septembre, d'autres informations arriveront bientôt !
— les priorités

fermeture du clan de la rivière ! le clan du vent & le clan de l'ombre manquent de membres, n'hésitez pas à rejoindre ces clans ! (& penser aux postes-vacants !)
— le prochain design

si jamais vous êtes intéressé pour participer à l'élaboration du prochain design de LCB, n'hésitez pas à mpotter Le Grand Cerf Blanc ou Fantôme des Astres !


Partagez | 

La Vérité se dérobe à nos yeux comme à nos oreilles [Empereur des Séraphins x Voûte Céleste]

Voûte Céleste
Luna SayLife is too short

avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 14

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La Vérité se dérobe à nos yeux comme à nos oreilles [Empereur des Séraphins x Voûte Céleste]   Mar 28 Aoû - 18:02

La Vérité se dérobe à nos yeux comme à nos oreilles
Empereur des Séraphins x Voûte Céleste

La Vie était bien triste au camp depuis la mort de Coeur de Primevère. Voilà ce dont je m'apercevais. Tout était triste, cependant quelque chose me faisait peur. Beaucoup de chats voulaient se venger, moi y compris.  Cependant je ne voulais pas d'un bain de sang ni de vies d'innocents brisées ou massacrés. Seul le clan des Étoiles avait le pouvoir de juger cet acte cruel et  indigne d'un chat de clan et d'un guerrier. Les tensions étaient vives, ce qui n'était bon pour personne. Voilà pourquoi je m'eloignais un maximum du camp quand je le pouvais. Il y avait trop d'ondes négatives la bas. Ce soir encore, je partis et me dirigeais un peu au hasard, peut être ferais je une rencontre. Je n'en savais rien mais j'avais besoin de penser à autre chose. Mes pas me menèrent ce soir là jusqu'aux imposants Quatres Chênes. Peut être qu'un jour, je me tiendrais à la place du membre du Conseil des Quatres qui menait notre clan comme il le pouvait. La blessure que nous a fait la mort de Coeur de Primevère était profonde. J'admirais le travail de mes supérieurs pour essayer de la combler vu la difficulté. Cependant j'étais certaine qu'un jour la vérité eclaterait et c'est à ce moment que l'on se reconstruira réellement. Pendant que je me perdais dans mes pensées, j'entendis un bruit.  Tiens dont je n'étais pas seule, un peu inquiète, je demandais avant d'attendre une réponse :

- Quelqu'un est là ?
Revenir en haut Aller en bas
Empereur des Séraphins

avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 15/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Vérité se dérobe à nos yeux comme à nos oreilles [Empereur des Séraphins x Voûte Céleste]   Mar 28 Aoû - 21:06




 
 
   
 

 L a voute céleste enfila son manteau obsidienne parsemé de milliers, de millions de cristaux luisant. La fraîcheur nocturne tomba sur la forêt silencieuse. Au loin, on entendait les hululements des hiboux et des chouettes qui volaient dans le velours de la nuit. Malgré le fait que l’on était en plein été, les nuits pouvaient se révéler fraîches et humides ; les plus fragiles devaient rester au chaud, blottis contre les autres. Empereur des Séraphins, grand et massif guerrier, veillait tel un ange sur son camp endormi. L’imposant mâle charbon appréciait énormément ses moments de solitude, personne ne venait l’importuner et pourtant, paradoxalement, il ne se sentait pas seul avec tous ses compagnons endormis. Les flancs se soulevaient lentement et régulièrement. Ils dormaient tous à poings fermés. La lune, de ses pâles rayons opalescents, éclairait la clairière laissant voir un autre félin qui approchait du chasseur noir. Les deux félins échangèrent quelques paroles et Empereur des Séraphins se leva. Il avait fini son roulement de garde. Il soupira, soulagé. Qu’allait-il pouvoir faire ? Aller rejoindre la tanière des guerriers et se lover sur son lit de mousse et fougères ou bien partir se promener à la belle étoile. Le mâle fit rapidement un choix, il avait besoin de se dégourdir les pattes. Il quitta la combe sablonneuse et quitta le camp toujours dans les bras de Morphée.
Empereur des Séraphins commença par traverser une partie du territoire d’une marche rapide. Il humait l’air aux aguets, prêt à défendre son territoire contre n’importe quel intrus. Ses muscles noueux roulaient sous sa belle fourrure d’encre. Puis il se mit à accélérer la cadence et se lança à corps perdu dans une course effrénée. Ses puissantes martelaient le sol asséché par ces jours de sécheresse. Son cœur tambourinait dans sa cage thoracique à un rythme effréné. Il arriva, il ne sut pas comment, aux quatre chênes. Les arbres millénaires se dressaient majestueusement devant lui. Eux, nobles arbres, qui avaient passé les nombreuses générations de félins qui s’étaient succéder entre leurs racines noueuses. Le mâle noir ralentit l’allure à l’approche de ce territoire neutre et sacré. Le vent tourna soudainement et lui apporta l’odeur d’un félin inconnu. L’odeur de la pinède, des fougères… Oh il ne pouvait pas se tromper, c’était un guerrier du clan du Vent, une guerrière même. Il s’arrêta un moment pour remettre sa fourrure en place et s’approcha discrètement de la femelle qui l’avait aussi repéré. Il prit une voix poli et gentleman, il miaula : «  Bonsoir mademoiselle, je suis Empereur des Séraphins, guerrier du clan de l’Ombre. » Il fit un petit signe de tête en révérence. Il s’approcha un peu plus de la guerrière du clan du Vent et il s’assit à quelques longueurs de queue d’elle. Il ajouta : «  Que fais-tu aussi loin de ton camp en pleine nuit ?   »

   
Revenir en haut Aller en bas
Voûte Céleste
Luna SayLife is too short

avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 14

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Vérité se dérobe à nos yeux comme à nos oreilles [Empereur des Séraphins x Voûte Céleste]   Jeu 30 Aoû - 13:46

La Vérité se dérobe à nos yeux comme à nos oreilles
Empereur des Séraphins x Voûte Céleste

Un bruit, un guerrier qui s'approchait de moi. Il y avait donc bien une personne présente ici. En reniflant, je reconnus un guerrier du clan du l'ombre. Il me dit poliment Bonsoir et déclina son identité, c'était Empereur des Séraphins  un guerrier du clan de l'ombre comme je l'avais senti. Poliment, il fit un petit signe de tête un peu comme une révérence. Il s'approcha encore et s'assit à quelques longueurs de queue seulement. J'étais déjà plus rassurée, en effet, ce guerrier n'avait pas l'air de me vouloir du mal. Je me resaisis, après cet accident, je devenais à moitié folle. Ce n'était pas parce que nos clans n'étaient pas vraiment amis que tous les guerriers de ce clan pourraient me vouloir du mal ! Voyons Voûte Céleste ! Empereur des Séraphins termina en me demandant ce que je faisais ici, seule en pleine nuit. Après avoir observé les étoiles d'où venait mon nom, en effet j'étais née ici sous ce ciel magnifique, je répondis au guerrier du clan de l'ombre :

- Bonsoir Empereur des Séraphins, je suis Voûte Céleste, Chasseuse du Clan du Vent. Je vais volontiers répondre à ta question. Si je suis ici, seule en dehors de mon camp, c'est que j'avais envie et besoin de venir respirer et réfléchir sous ce magnifique ciel étoilé et toi ?

J'attendais à présent la réponse du guerrier. Je ne m'attendais pas à rencontrer quelqu'un ici cette nuit. C'était surprenant mais comme quoi les rencontres se faisaient toujours aux moments les plus inattendus et c'était ça qui donnait un peu de piment à notre existence. Finalement, en y réfléchissant bien, je ne connaissais pas vraiment les guerriers des autres clans. Nous nous croisions rapidement lors des assemblées mais c'était tout. C'était lors de ses rencontres toujours par hasard que nous apprenions à faire connaissance
Revenir en haut Aller en bas
Empereur des Séraphins

avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 15/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Vérité se dérobe à nos yeux comme à nos oreilles [Empereur des Séraphins x Voûte Céleste]   Dim 16 Sep - 14:02




 
 
   
 

Là haut dans le ciel, la nuit continuait lentement sa course. Les insectes fredonnaient cette musique estivale, un peu grinçante par moment, mais si caractéristique de l’été, de cette si belle saison. Empereur des Séraphins écouta la réponse de la femelle du Vent, elle aussi aimait la tranquillité du soir, le silence de la nuit. Enfin, silence, tout est relatif. Si l’on tendait bien l’oreille, on pouvait entendre que cette nuit n’était pas si silencieuse que ça mais elle était reposante. Empereur des Séraphins n’avait jamais vu auparavant cette femelle nommée Voûte Céleste. Après tout, il n’était pas très attentif aux chats des clans, seul son clan était important. Seul son clan comptait. Le mâle charbon répondit : «  J’avais envie de me promener sous le regard des étoiles comme je viens de terminer mon tour de garde. » Il se releva et s’étira pour détendre ses muscles puissants. Il regarda la femelle et hésita quelques instants. Il mourait d’envie de poser la terrible question sur le meurtre de Coeur de Primevères. Après tout, elle avait peut-être été son amie. Lui, comme de nombreux guerriers des clans étrangers à celui du vent, il ne l’avait que rapidement croisé lors des Assemblées. Alors ce meurtre, aussi terrible soit-il, ne lui faisait, on va dire, ni chaud ni froid. Cependant la curiosité fut trop grande et les paroles du guerrier de l’Ombre résonnèrent dans la nuit de velours : «  Tu connaissais Coeur de Primevère ?  » Cette question lui brûlait les lèvres et en grand curieux - voir même commère - il désirait en savoir plus sur cette pauvre femelle partie trop tôt.

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La Vérité se dérobe à nos yeux comme à nos oreilles [Empereur des Séraphins x Voûte Céleste]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Vérité se dérobe à nos yeux comme à nos oreilles [Empereur des Séraphins x Voûte Céleste]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes de CerfBlanc :: Les Contrées de CerfBlanc :: Les terres Libres :: Les Quatre Chênes-
Sauter vers: