— À ne pas manquer !
— Les liens utiles
— Clan du Mois
— Nom du Clan





— Météo
Doucement, le soleil semble se coucher de plus en plus tard.Les arbres se dénudent petit à petit de leurs feuilles, et les guerriers marchent désormais sur un tapis de feuilles brunes et crissantes.Les nuits se relongent, les journées se raccourcissent. C'est une nouvelle saison dans ce monde. Une de plus, une de mois. qu'est-ce que ça change après tout.

— les rps libres

→ ajouter son rp ici.
★ titre du sujet | avec nom du chat.
— les priorités

le clan du vent & le clan de l'ombre manquent de membres, n'hésitez pas à rejoindre ces clans ! (& pensez aux postes-vacants !)
— le prochain design

si jamais vous êtes intéressé pour participer à l'élaboration du prochain design de LCB, n'hésitez pas à mpotter Le Grand Cerf Blanc ou Fantôme des Astres !


Partagez | 

Lorsque pointe l'Aurore | As de Trèfle

avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 09/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Lorsque pointe l'Aurore | As de Trèfle    Dim 26 Aoû - 17:33

Lorsque pointe l'Aurore
Azy, prend moi en stage stp, j'ai une souris et je fais des massages D8




Traînant avec la plus grande des difficultés la carcasse d'un mulot trop gros pour elle, Petite Aurore tâchait de regagner non sans mal ce lieu tant convoité dont elle avait trop souvent forcé les portes à grands coups de cris. Il fallait l'avouer, si As de Trèfle possédait cette aura chafouine et renfrognée, celle-là même qui avait rebuté bien des chatons, Petite Aurore demeurait fixement agrippé à ses pattes, viscéralement accroché à son ouvrage et ce tempérament râleur qui avait éveillé en elle une bien paradoxale fascination. Il fallait avouer, s'il y avait bien un être qu'elle poursuivait autant qu'elle était greffée au pas de sa mère, c'était bien lui. Après tout n'avait-il pas veillé sur le sort de Petite Lune ? Bon, à dire vrai Petite Aurore ne se souvenait que trop peu de cette journée, mais on le lui avait conté -sans omettre le fait que de tous, c'était elle qui braillait le plus- , et puis au delà de ce fait, l'observer travailler ses plantes et baies avaient quelque chose d'excitant. Presque mystique. Alors lorsqu'il tâchait d'apposer sur l'altier minois de cette princesse en devenir quelques remontrances destinées à libérer son passage, celle-ci se contentait de soutenir son regard avec vigueur et lui répéter que son taux de crédibilité était égal à celui d'un moineau face à un blaireau. Alors évidemment, l'arrivée de cette boule de poil bicolore n'était jamais de bonne augure, raison pour laquelle, pour une fois, elle débarquait armée d'un présent.

Bon, ok. Il s'agissait là d'un mulot arraché au tas de gibier situé à quelques mètres, mais en soit, qui n'aimait pas voir un magnifique repas tendu alors même que l'on s'apprêtait à le chercher hein ? « AS DE TREEEEEEEFLE ! » Brailla t'elle avec force, comme pour s'annoncer avant de véritablement pénétrer la demeure de ce vieux sage aux soupirs permanents « J'ai une souris pour toi !  »Non. C'est un mulot Aurore. Soit sage et cesse de... Laisse ces herbes tranquilles ! Mais ! Curieuse, trop curieuse sans doute, la petite femelle nacre et jais avait délaissé sa prise dans un coin de la tanière pour porter son attention sur quelques feuilles éparses, baies regroupées dans un coin et parfums enivrant. Oh ? Qu'est-ce que c'était que cette bien drôle de plante ? Et ça ? Brrrek, ça pue. Oh ! Mais ça, ça sent drôlement bon et... Alors que Petite Aurore furetait ci et là, les flammes de son regard finirent par se heurter à ce géant à l'iris verte sur lequel elle darda soudainement son entière attention .

« As de Trèfle ! Tu fais quoiiii ? Je peux regarder ? Je m'ennuie dans la pouponnière ! Tu me montre comment on soigne une plaie ? Oh ! MIEUX ! Tu sais soigner les morsures de serpent ? Et ça ? Ca sert à quoi ? ... Ca va ? Tu fais une drôle de tête. C'est parce que tu n'as pas mangé ? ATTEND ! J'AI UNE SOURIS ! ... Là ! » S'exclama t'elle brusquement en retournant auprès de sa proie laborieusement ramené aux pattes du grand mâle.
Bon.. Courage ?
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
As de Trèfle
mad spirit for a funny life
Messages : 100
Date d'inscription : 20/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsque pointe l'Aurore | As de Trèfle    Mer 29 Aoû - 16:30

as de trèfle x petite aurore.

D
epuis la naissance des chatons, le quotidien n'était pas de tout repos pour As de Trèfle. Il devait sans cesse dissoudre les craintes d'Etoile de la Colombe, qui s'inquiétait dès qu'un de ses petits éternuait. Petite Lune lui donnait aussi du fil à retordre: elle demeurait faible, sa respiration était toujours aussi rauque et, maintenant qu'elle pouvait sortir jouer dehors, le guérisseur remarquait qu'elle se fatiguait vite. Il était encore trop tôt pour le confirmer, mais le mâle brun songeait qu'il y avait de fortes chances que la petite soit asthmatique. Quel que soit son respect pour Etoile de la Colombe, il ne pourrait rien faire pour sa fille si tel était le cas.
Il était tôt et l'aube pointait le bout de son nez. Matinal, le guérisseur était déjà debout et s'affairait à trier ses plantes, profitant de la fraîcheur du matin pour s'activer. Avec l'été, ses précieuses herbes avaient pris un coup de chaud et il lui fallait séparer celles qui n'étaient plus bonnes du reste. Il avait donc sorti quelques tas de leur cachette et les avait étalé au sol. Alors qu'il rangeait l'un des tas après l'avoir trié, un couinement le tira de ses pensées. Le sang d'As de Trèfle ne fit qu'un tour et il se figea dans sa tâche. Un chaton ?! Non. Non, tout sauf ça. Par pitié... Il se retourna d'un bloc, prêt à feuler sur la boule de poils qui avait osé poser ses sales petites pattes dans son antre. Son regard vert se teinta d'une lueur de panique lorsqu'il découvrit qu'il ne s'agissait pas de n'importe quel chaton. Se dressait devant lui Petite Aurore, celle qui lui donnait sans doute plus de fil à retordre encore que Petite Lune. Celle qui venait toujours se fourrer dans ses pattes depuis qu'elle avait osé pointer son museau pour la première fois dans sa tanière. Rien à faire, elle était pire que la vermine: le guérisseur ne parvenait pas à s'en débarrasser. La plupart du temps, la petite chatte était heureusement occupée avec ses frères et sœurs et le mâle ronchon avait la paix mais il savait qu'à l'aube, elle était toujours la première levée. Et elle savait parfaitement que lui aussi. Les oreilles rabattues sur son crâne, As de Trèfle gonfla son pelage, dans une pauvre tentative de paraître impressionnant.
— Dégage tes sales pattes de là, feula le mâle, interrompant le flot de questions de la minette. Retourne d'ou tu viens et ne me dérange plus !

☽☽☽

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 09/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsque pointe l'Aurore | As de Trèfle    Ven 31 Aoû - 23:12

Lorsque pointe l'Aurore
Azy, prend moi en stage stp, j'ai une souris et je fais des massages D8




S'il crache, se drape d'un air courroucé, ses grands airs et fourrure hérissé n'affecte en rien le minois d'Aurore, la plongeant dans une nonchalance des plus altières en lequel trouve écho cette inclinaison significative de son visage sur le côté. « Tu.. T'étires le dos ? Je peux te patte-patte comme je le fais pour le ventre de maman s'tu veux ! » Lâche-t'elle alors en tendant son museau en direction de ce géant avec lequel elle tente de nouer, sans grand succès. Ce n'est pas très efficace As de Trèfle. Alors, brutalement, la chatonne au poil de nacre et jais se gonfle à son tour, arc son dos et plaque ses oreilles tout contre son crâne pour jouer de mimétisme et au final pivoter sur le coté. Ainsi couche t'elle son épaule à terre et finit-elle par doucement se laisser choir à même la tanière, tenant cette position aux allures tranquilles qu'un instant avant de brusquement bondir et marquer une distance de quelque pas. Mais voilà qu'elle revient brusquement, saute maladroitement sur son flanc pour chercher à se saisir de l'oreille du guérisseur avant de finalement reprendre cet enfer verbal qui avait étreint l'esprit du mâle quelques instants auparavant. Plus qu'une lubie, sa curiosité la condamne aux pattes du guérisseur, ou du moins condamne celui-ci à cette diablesse au regard d'ambre alors elle tente de se frayer un chemin, cherche à atteindre ces plantes qu'elle convoite d'une moue soudainement plus attentive. D'un mouvement devenu presque dictame car elle comprend la valeur de ces remèdes exposés sous ses maladresses juvéniles, cette venus au pas de jais s'imprègne des parfums que dégage ce trésor végétal, contemple les courbes des baies et les bizarreries de feuillages qui ne se ressemblent en rien avant de finalement tourner ses grands yeux, flammes infernales, en direction d'As de trèfle.  « Si je ne pose plus de question, tu manges ?  »

Cette fois, le pie brayant à tout vas se drape d'un air presque sage, portant un oeil particulièrement attentif a cette ombre veillant sur la sécurité du clan pour au final lui offrir cette douce pression du bout de son museau trop curieux. Bon, s'il a le charisme d'un navet lorsqu'il se fâche, chose que lui a répété Petite Aurore à de nombreuse reprise, il faut avouer qu'il sait cultiver un semblant de respect aux yeux de la petite si bien que, à contre coeur, elle tente de prendre sur elle. Mais voilà, sa queue bat doucement l'air environnant, chasse ce flot incessant de questionnement qui étouffe son esprit mais ne suffit définitivement pas à occuper l'intérêt de Petite Aurore car voilà que son intense regard se braque sur cette bien étrange feuille qu'elle se jure avoir déjà vu. « Ca, tu l'as utilisé la dernière fois ! C'est du... Cerfeuil ? » Mais elle se ravise brusquement, redresse sa posture et tache de se faire plus tranquille. Aussi son regard retombe inexorablement sur son mulot qu'elle finit par ramener là, entre ce géant au poil duveteux et ses minuscules pattes noire. « Diiiit ? Un jour tu m'apprendras ? »
... Pour quelqu'un qui ne devait plus poser la moindre question, c'est raté demoiselle.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
As de Trèfle
mad spirit for a funny life
Messages : 100
Date d'inscription : 20/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsque pointe l'Aurore | As de Trèfle    Sam 1 Sep - 13:04

L
a petite chatte pencha la tête sur le côté, adoptant une expression faciale qui donnait une puissante envie à As de Trèfle de lui flanquer un bon coup de patte au visage. Elle en aurait bien besoin parfois. Par le Clan des Étoiles, Etoile de la Colombe s'occupait-elle seulement de l'éducation de ses enfants ?! Sous ses airs angéliques, le guérisseur sentait bien une certaine provocation. Et il détestait ça. Soudainement, Petite Aurore gonfla le pelage et plaqua ses oreilles contre son crâne; le mâle brun mit un temps à comprendre qu'il s'agissait d'une grotesque imitation de lui même. Il soupira, blasé; cette journée s'annonçait longue.
Un instant d’inattention de sa part suffit pour que la boule de poil se retrouve sur son flanc à tenter de mordre son oreille. Le guérisseur recula d'un bond; effaré. Il détestait les chatons. Il détestait leurs sales petites pattes.
— Ne t'approche pas de moi ! feula Lucky, outré.
Mais l'intenable petite femelle l'écoutait à peine. Déjà, quelque chose d'autre était venu piquer sa curiosité et avait attiré son attention. Le guérisseur se crispa lorsqu'elle s'approcha des remèdes. Il allait l'interpeller lorsque le chaton lui fit une drôle de proposition. Se taire en échange de... manger ? Il se rappela qu'elle traînait un mulot en entrant dans sa tanière. Il était toujours là, au milieu de l'antre. Mais il n'eut pas le temps de répondre, déjà l'infernale tornade reprenait sa course et ses questions. Tu parles d'une promesse... Le guérisseur, las, ne l'écoutait plus. Il venait à peine de se réveiller qu'il était déjà fatigué pour le restant de la journée. Et de mauvais poil pour au moins plusieurs lunes. Il coupa Petite Aurore, l'air agacé mais épuisé, approchant une patte de son petit flanc duveteux pour la pousser dehors.
— Ecoute petite, je vais t'apprendre un truc. On vient dans la tanière du guérisseur uniquement lorsqu'on est malade. Est-ce que tu es malade ? NON. Alors tu n'as rien à faire ici. Suis l'exemple des autres chatons: ne remets plus une patte dans ma tanière.
Bon, en réalité, si les autres chatons ne venaient jamais le voir, c'était parce qu'ils avaient une sacré frousse du guérisseur colérique. Le matou tigré avait même entendu, une fois, une reine dire à son chaton turbulent: si tu n'es pas sage, As de Trèfle viendra te manger pendant la nuit ! Étonnement, le petit était doux comme un agneau depuis. Mais avec Petite Aurore, rien à faire: As de Trèfle allait carrément démissionner si cela continuait. Même le quotidien d'Oraison du Corbeau devait être plus doux.

☽☽☽

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lorsque pointe l'Aurore | As de Trèfle    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque pointe l'Aurore | As de Trèfle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes de CerfBlanc :: Les Contrées de CerfBlanc :: le clan du tonnerre :: Camp :: La Tanière du Guérisseur-
Sauter vers: