— À ne pas manquer !
— Les liens utiles
— Clan du Mois
— Nom du Clan





— Météo
Cela fait un moment désormais que le soleil est levé très tôt le matin.L'astre flamboyant se couche très tard aussi. Les nuits sont courtes et les journées sont longues, mais personne ne se plaint du beau temps.Les cieux sont souvent dégagés, néanmoins, la chaleur est pesante, à force. Le vent, peu présent.Mais parfois pourtant, de gros orages éclatent.
— Statut des effectifs
Clan du Tonnerre
— Ouvert
Clan de la Rivière
— Fermé
Clan du Vent
— Prioritaire
Clan de l'Ombre
— Prioritaire
Solit. et Domes.
— À éviter

Légendes de CerfBlanc
« We all are living in a dream
But life ain’t what it seems
Oh everything’s a mess
And all these sorrows I have seen
They lead me to believe
That everything’s a mess »

— les rps libres

→ ajouter son rp ici.
★ titre du sujet | avec nom du chat.
— soirée chatbox

une soirée chatbox est prévue pour le septembre, d'autres informations arriveront bientôt !
— les priorités

fermeture du clan de la rivière ! le clan du vent & le clan de l'ombre manquent de membres, n'hésitez pas à rejoindre ces clans ! (& penser aux postes-vacants !)
— le prochain design

si jamais vous êtes intéressé pour participer à l'élaboration du prochain design de LCB, n'hésitez pas à mpotter Le Grand Cerf Blanc ou Fantôme des Astres !


Partagez | 

Discorde nocturne

Paradis à l'Envers
piaf en liberté excidentelle

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 13

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Discorde nocturne   Lun 20 Aoû - 12:51

Discorde Nocturne
Heavy était totalement comblée. Etoile d'Ebène l'avait appelée ce soir-là. Et comme chaque soir avec lui, la chasseresse ne pouvait qu'être heureuse. Peut importe le regard des autres quand elle sortait de son antre. Peut importe le rejet. Heavy avait ce qu'elle voulait et ça lui suffisait. Tout allait bien pour elle, rien ne pouvait la sérénité qu'elle avait en elle ce soir-là. Toute pompette de son entrevue avec son chef, Heavy n'était pas très fatiguée, bien que l'astre diaphane montait dans le ciel. Elle décida de s'occuper avec son passe-temps préféré après être avec Etoile d'Ebène : chasser.

Au dehors, les divers parfums se mélangaient à la béatitude de Heavy et les couleurs dansaient devant ses yeux. Elle prit un chemin entre les roseaux et joua quelques temps avec le sol spongieux. Heavy adorait son territoire humide, mais pas non plus marécageux comme celui de l'Ombre. Elle détestait la stepe du Vent et les ronces du Tonnerre. Non, vraiment, son territoire était le meilleur de la Forêt. Pas besoin d'être un génie pour le comprendre.

Heavy continua et regarda tout autour d'elle. Le payasage, bien que d'une grande beauté, lui était famillier. Elle connaissait ce chemin par coeur. Elle connaissait l'air que les merles chantaient par coeur. Elle connaissait l'odeur du roseau coupé par coeur. Tout à coup une boule se forma dans sa gorge et la metta mal à l'aise. Heavy comprit ce qui lui arrivait. Elle s'ennuyait.

Où pouvait-elle aller sans reconnaître toute cette familiarité ? Un éclair passa dans son esprit. Les Rochers du Soleil. Cela faisait une éternité qu'elle n'y était pas allée. Elle pourrait y pêcher quelque poisson.

Sans plus attendre, Heavy courut en direction de la rivière.
Revenir en haut Aller en bas
As de Trèfle

avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 20/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Discorde nocturne   Jeu 23 Aoû - 22:09

as de trèfle x fantôme des astres x paradis à l'envers.

L
ucky n'avait pas l'habitude de sortir la nuit. Faire face aux dangers nocturnes de la forêt alors qu'il ne savait pas se battre, très peu pour lui. Il avait simplement tendance à se réveiller très tôt pour pouvoir profiter du calme de l'aube, quand les guerriers n'étaient pas encore réveillés et que leurs couinements ne retentissaient pas dans la combe.
Mais cette fois-ci était différente. Au crépuscule, Fantôme des Astres lui avait demandé de s'entretenir avec lui une fois la nuit tombée. A l'extérieur du camp, loin des oreilles indiscrètes. As de Trèfle soupçonnait que cette envie soudaine de se confier avait un lien avec l'étrange comportement du matou, deux lunes plus tôt, alors que le guerrier blanc l'accompagnait à la pierre de lune. Lucky s'était inquiété pour son ami et il s'était juré d'évoquer le sujet pour lui tirer les vers de la truffe, mais il avait finalement été bien occupé et n'avait pas eu le temps, ou n'y avait plus songé. Avec la portée nombreuse d'Etoile de la Colombe dont la santé reposait sur ses épaules, le guérisseur avait du travail.
Il rejoignit donc Fanta à l'entrée du camp, comme convenu, et prit la tête du duo en silence. Lent et pataud, Lucky laissa néanmoins son ami le doubler et ouvrir la voie. Ils voyagèrent silencieusement, semblant se diriger vers le sud du territoire, jusqu'à ce que le mâle tigré demande de sa voix marmonnante:
— Alors ? Qu'as-tu à me dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme des Astres

avatar
Messages : 165
Date d'inscription : 18/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Discorde nocturne   Jeu 23 Aoû - 22:56

L
es crises se répétaient, se développaient, il arrivait parfois qu’elles soient pires que celle qu’il avait eu le jour où il était avec Oraison du Corbeau et As de Trèfle, le jour de la demi-lune. D’autres fois, elles étaient largement plus supportables, permettant au matou de ne pas sombrer dans la folie. Mais le félin albinos ne tenait plus. Cela se produisait généralement la nuit, lorsqu’il était seul et ce n’était pas plus mal.
Fantôme des Astres avait promis à As de Trèfle qu’il allait lui dire, qu’il allait lui raconter ce qui n’allait pas chez lui. Il n’en avait pourtant pas été capable. Ainsi, cela avait encore duré deux lunes. Deux lunes a subir des crises d’angoisses, des images sanglantes, quand bien même le mâle blanc n’avait pas perdu d’être cher. Il avait encore ses parents — bien que cela ne l’aurait pas dérangé de perdre son père. Il avait encore son frère — lui aussi, au passage. Sa soeur, qu’il aimait plus que tout. Sa compagne, mais surtout sa meilleure amie, c’était plutôt ainsi qu’il la considérait. Son plus grand ami, As de Trèfle était encore des leurs. Alors pourquoi être tant hanté ? Peut-être est-ce lui, peut-être n’était-il pas assez fort pour supporter ces images si violentes, alors qu’il avait choisi la voie de guerrier, qu’il avait toujours refusé celle du guérisseur. Alors qu’il aimait se battre.
Peut-être est-ce son albinisme. Feuille de Châtaigne l’avait pourtant prévenu. Il avait fait attention. Peut-être pas assez ?

Il avait besoin de parler. Il n’y avait pas mieux qu’As de Trèfle pour cela. Ainsi, il l’avait prévenu au crépuscule pour pouvoir aller lui parler tranquillement à la tombée de la nuit. Et tandis qu’ils se dirigeaient vers le sud du territoire, le guerrier tricolore le questionna. Fantôme des Astres mit énormément de temps avant de pouvoir lui dire quelque chose. C’était dur pour lui. Et il en restait souvent bouche-bée lorsqu’il s’agit de dire ce qui était en lui. Il prit tellement son temps que les Rochers du Soleil étaient déjà en vue. « — Mmh. Je sais pas trop comment, commencer tu sais. C’est difficile pour moi. Disons que ça revient souvent la nuit, quand je suis seul. Peut-être bien que je pense trop. » Il marqua une légère pause, le temps de faire un bond prodigieux pour venir s’installer sur l’un des rochers, s’allongeant avec prestance, tel le prince qu’il devrait être. « — J’ai souvent des images de la guerre … Ça me bouffe, si tu savais. Et je sais pas quoi faire pour que ça s’arrête. Ça me rend fou. »

☽☽☽

 
fantôme des astres  
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Paradis à l'Envers
piaf en liberté excidentelle

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 13

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Discorde nocturne   Mer 29 Aoû - 22:19

H
eavy senti l'excitation monter lorsqu'elle vit la rivière aparaître dans son champ de vision. Le clair de Lune était refleté par l'eau dansante. La femelle but un peu, puis entendit un son. Elle orienta tout de suite son oreille vers l'origine du bruit. Une voix. « J’ai ...ages ... guerre ... bouffe... si tu ...ais. ... sais pas quoi ... que ...arrête ... fou. » Heavy ne reconnut pas le voix d'un de ses camarades. Un intrus ! Elle leva la truffe pour humer le parfum du chat inconnu. En fait, il y avait deux chats. Du Tonnerre. Du bon côté de la frontière, j'espère ! Pour s'en convaincre, elle rempa entre les pierres. Elle les voyait enfin, et, horreur !, ils étaient sur les Rochers du Soleil. Les rochers de son clan. Elle plissa les yeux pour vaincre l'obscurité de la nuit et essaya de reconnaître les deux personnages. Heavy les indentifia tout de suite, on les voyait à chaque assemblée. Il y avait d'abord Fantôme des Astres, un héritier, et As de Trèfle, le guérisseur. Sans plus attendre, Heavy sauta des pierres qui la dissimulaient. Elle n'était qu'à 5 longueurs de queue d'eux. « Tiens tiens... On provoque le Clan de la Rivière ?»
Revenir en haut Aller en bas
As de Trèfle

avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 20/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Discorde nocturne   Jeu 30 Aoû - 0:30

L
ongtemps, le mâle albinos garda le silence. Les mots ne semblaient pas vouloir sortir, alors Lucky se fit patient. Patient, il ne l'était pas d'ordinaire mais, pour Fantôme des Astres, il était prêt à faire des sacrifices. Il avait beau lui feuler souvent au visage et lui râler continuellement dessus, au fond, il était attaché à lui. Il était inquiet, aussi. Le mâle au pelage pâle n'était pas dans son état normal depuis quelques temps. Alors qu'il cherchait ses mots, qu'il les trouvait enfin et qu'il parvenait à les aligner, le guerrier bondit sur l'un des rochers. As de Trèfle le suivit, préoccupé. Peu souple, il eu du mal à rejoindre son ami au sommet du roc mais, à force d'escalade peu gracieuse et de coups de pattes maladroits, il y parvint.
— Je vois... des cauchemars éveillés, en quelques sortes.
Loin de s’apitoyer sur le sort du Fantôme, son instinct de guérisseur le faisait déjà réfléchir aux plantes capables d’apaiser l'esprit et de faire baisser la tension, lorsqu'un éclat de voix leur parvint du rocher juste en face. Le mâle brun sursauta, manquant de tomber de son rocher: devant eux, à moins de cinq longueurs de queue, se tenait une femelle blanche comme neige. Abasourdi, As de Trèfle chercha ses mots, les moustaches frémissantes, et mis un certain temps avant de réaliser ce dont la guerrière parlait: horreur, ils étaient sur le territoire du Clan de la Rivière ! Le guérisseur se leva d'un bond, le pelage encore plus en bataille que d'ordinaire, et bredouilla:
— Je... Excuse-nous, c'est une erreur. Nous partons.
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme des Astres

avatar
Messages : 165
Date d'inscription : 18/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Discorde nocturne   Jeu 30 Aoû - 11:34

F
antôme des Astres, petit fantôme, doux fantôme, il avait toujours eu du mal à parler de lui, parler, faire sortir tout ce qu’il y avait sur son coeur, dire à combien certaines personnes comptaient pour lui, à quel point As de Trèfle pouvait être grognon ; pourtant, ce mâle tricolore n’était pas simplement le guérisseur un peu trop grognon. Non, c’était le chaton avec qui il avait beaucoup discuté dans son enfance, avec qui il avait partagé énormément de moments. Un mâle qui était devenu comme son meilleur ami. Et voilà qu’il lui parlait désormais de ses sautes d’humeur et de ses cauchemars … éveillés. Oui, il n’avait pas tort sur le sujet, c’était clairement comme cela qu’on pouvait les appeler.
Le mâle albinos aurait bien aimé pouvoir lui confirmer et continuer à en discuter avec lui, mais une voix les interpella, celle d’une demoiselle blanche qui devait puer le poisson — sentir le poisson. Oraison du Corbeau sent bon le poisson. Étonnamment. Alors elle était là, presque en bas des rochers, à moins de cinq longueurs de queue. Mais Fantôme des Astres avait oublié. Oui, il avait oublié que cet endroit n’était plus le leur. Et il ne comprenait pas la soumission de son guérisseur. Non. Hors de question de se laisser faire. « — Qu’est-ce tu vas faire, demoiselle du harem ? Toutes les femelles y sont, hein ? Elles se plient toutes à la volonté de votre cher chef, n’est-ce pas ? C’est abominable, comme on peut se foutre de vous et vous entravez rien. Allez, dégage, on est chez nous ici. » Un sourire taquin, un rire nerveux et le tour était joué : il était dans la merde sans s’en rendre compte.

☽☽☽

 
fantôme des astres  
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Paradis à l'Envers
piaf en liberté excidentelle

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 13

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Discorde nocturne   Ven 31 Aoû - 14:42

A
ux paroles d'As de Trèfle, Paradis à l'Envers eut un sourire de satisfaction. Il se pliait à son hostilité. Mais ne fut pas ravie de l'avis de son compère : « Qu’est-ce tu vas faire, demoiselle du harem ? Toutes les femelles y sont, hein ? Elles se plient toutes à la volonté de votre cher chef, n’est-ce pas ? C’est abominable, comme on peut se foutre de vous et vous entravez rien. Allez, dégage, on est chez nous ici. ». Heavy s'énerva, puis réfléchit, puis se détendit. Peut être ne le savait-il pas, mais Fantôme des Astres avait déclenché un énorme merdier pour son Clan. Tranquillement, elle se rapprocha d'un pas provoquant vers les deux intrus. Lorsqu'elle fut bien en face de l'héritier, elle rétorqua, d'une voix veloutée : « Peut être que je ne suis pas très populaire pour la forêt entière, y compris mes camarades, mais je suis intouchable. Tu n'es pas chez toi, ici, tu es chez moi. Ne m'oblige pas à être sans pitié lors du récit que je ferais à Etoile d'Ebène. Ce sera ma parole contre la vôtre, et, honnêtement, je sais déjà qui il va croire. »
Revenir en haut Aller en bas
As de Trèfle

avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 20/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Discorde nocturne   Ven 31 Aoû - 15:21

A
s de Trèfle s'apprêtait déjà à sauter de son rocher lorsque Fantôme des Astres eut l'erreur, l'énorme erreur d'ouvrir la bouche. Le visage du guérisseur se déforma en une grimace horrifiée; par le Clan des Etoiles, qu'est ce qui prenait ?! C'était quoi, son problème ? Une envie soudaine de se faire tailler la fourrure ? Lucky était du genre à éviter les ennuis. Il avait toujours été comme ça. Il ne savait pas se battre et il était loin d'être le chat le plus courageux de Cerfblanc. La femelle blanche avait raison, le duo du Tonnerre était en tort; le mâle brun flanqua un coup d'épaule au guerrier albinos, son regard vert effaré traduisant l'urgence du départ.
Loin de se laisser emporter par la provocation de Fantôme des Astres, la guerrière du Clan de la Rivière resta étrangement calme. Était-ce bon signe ? Non. Les oreilles plaquées contre son crâne, Lucky poussa l'albinos de toutes ses forces jusqu'en en bas du rocher. Tant qu'ils n'étaient plus sur les rocs, ils étaient légitimement chez eux. Enfin, plus ou moins; le guérisseur n'avait jamais vraiment su ou se situaient les frontières.
— Sérieux, tu joues à quoi ?! On est pas chez nous, alors ferme-la !
Il se tourna vers la femelle blanche, peu rassuré, et coupa Fantôme des Astres avant qu'il n'aie encore la brillante idée d'ouvrir sa grande gueule.
— Nous étions en pleine discussion, marmonna t-il, nous n'avons pas fait attention. Excuse-nous.
Drôle de discours pour un mâle qui franchissait sans cesse les frontières. Mais pour lui, ce n'était pas pareil: il était guérisseur, il avait de bonnes raisons. Il estimait que les frontières ne le concernaient pas. Mais ce n'était pas la même chose pour Fantôme des Astres, encore moins s'il se mettait à provoquer l'ennemi...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Discorde nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discorde nocturne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes de CerfBlanc :: Les Contrées de CerfBlanc :: Clan de la Rivière :: Les Rochers du Soleil-
Sauter vers: